top of page

Les origines du thé matcha

Dernière mise à jour : 1 oct. 2023

À la découverte des origines envoûtantes du thé Matcha


Introduction


Le thé Matcha, avec sa couleur vibrante et sa saveur riche, est devenu une tendance incontournable dans le monde de la boisson et de la cuisine. Mais d'où vient-il ? Quelle est l'histoire qui se cache derrière cette poudre verte mystérieuse ? Dans cet article, plongeons-nous dans les origines envoûtantes du thé Matcha et découvrons son voyage fascinant à travers le temps.


Le berceau du Matcha : La chine


Oui, grande surprise, beaucoup de gens pensent que le matcha est Originaire du Japon mais c'est bien en Chine que l'on voit les premières apparitions du thé matcha.

Les premières traces de culture de thé sencha apparurent, sous la dynastie Tang en l'an 618-969.


Un des empereurs Tang carte de l'empire Tang 618-969


 

Par la suite il s'est démocratisé sous la dynastie Song en l'an 960-1279.

Peinture à l'eau période Song entre 960-1279


Moine Eisai inventeur du thé matcha
Moine Eisai


Pendant la dynastie des Song, le thé a été introduit au Japon par des moines bouddhistes zen. Ils ont joué un rôle crucial dans l'introduction du thé Matcha dans la culture japonaise.

Au 12ème siècle, c'es plus précisément un moine zen nommé Eisai qui a ramené les graines de thé de Chine au Japon et a commencé à cultiver dans des monastères. Ces moines ont découvert que l'ombre et la lente croissance des feuilles de thé donnaient naissance à une saveur et à une texture uniques.











 

La naissance du processus de fabrication du Matcha


La technique de fabrication du Matcha est ce qui le distingue des autres thés. Avant la récolte, les buissons de thé sont ombragés pendant plusieurs semaines.

Cette pratique accroît la production de chlorophylle et d'autres composés chimiques dans les feuilles, ce qui confère au Matcha sa teinte verte caractéristique et sa saveur douce.




Après la récolte, les feuilles sont cuites à la vapeur pour prévenir l'oxydation. Elles sont ensuite séchées et déveinées, ne laissant que les parties les plus

tendres des feuilles. Ces feuilles sont ensuite broyées méticuleusement dans des meules en pierre pour obtenir une fine poudre : le Matcha.


Moulin en pierre traditionnel manuelle Moulin en pierre mécanisé



Le rôle dans la cérémonie du thé japonaise


Le thé Matcha a gagné en importance grâce à sa relation avec la cérémonie du thé japonaise, également appelée "chanoyu" ou "sado". Cette cérémonie a évolué au fil des siècles pour devenir une forme d'art raffinée, mettant en avant le respect, la tranquillité et l'harmonie. Le Matcha y est préparé et offert aux invités dans un environnement empreint de rituel et de symbolisme.




L'essor contemporain du Matcha


Au fil des siècles, le Matcha est passé d'une boisson réservée à l'élite japonaise à une boisson mondiale appréciée pour sa saveur unique et ses bienfaits pour la santé. Les cafés et les restaurants du monde entier l'ont intégré à leurs menus sous différentes formes, des lattes au Matcha aux pâtisseries au Matcha.


Conclusion


Le thé Matcha est bien plus qu'une simple boisson. C'est une fenêtre ouverte sur l'histoire fascinante du Japon, sur les moines zen qui ont préservé ses secrets et sur les traditions qui l'ont fait évoluer au fil des siècles. Aujourd'hui, le Matcha continue d'enchanter les palais du monde entier, tout en rappelant humblement ses humbles origines dans les monastères bouddhistes du Japon.



Comments


bottom of page